8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 19:09

 
 

Brèves spatiales
 

En l'état de nos connaissances, l'Univers se compose de :
 
73 % => d'énergie sombre
23 % => de matière sombre
04 % => de matière visible

 
Dans l'Univers, il existe une ordonnance universelle entre la matière (l'atome) & l'énergie.
La super force qui prime dans l'équilibre naturel de l'Univers serait la
gravité 
> info >
une controverse au sujet de la force unique > la gravité
 
Les 4 forces fondamentales de l'Univers :
 
force de la gravité
force nucléaire faible
force nucléaire forte
force de l'électromagnétisme

    
Dans notre galaxie, la voie lactée ou "milky way" :
- la terre se déplace  (via l'élispse de son orbite solaire) à une vitesse de 225 km/secondes
- la terre fait le tour complet de notre galaxie tous les 250 millions d'années

Météore
 
Les météore sont des corps cléestesse déplacant à grande vitesse dans l'êspace mais ils ne dépassent une certaine masse, au de-là, on nomme ces objet céleste des astéroïdes.

Depuis les 50'000 dernières années : toujours aucun astéroïde en vue...
 
Selon les loi de la probalités, c'est une question de temps avant qu'un big météore percute à nouveau (comme avec l'extinction des dinosaures, il y a 65 millions d'années) la planète Terre.
Serons capable de pouvoir détecter à temps et surtout pourrons nous agir de sorte à éviter une collision ?
En théorie = il y a là une équivoque !
 
Car tout dépend du temps qui nous sépare du prochain impact avec la Terre ?
Cela peut arriver à l'improviste = non décelable, pour les 200 prochaines années, après... nous aurons atteind un stade technologique qui devrait nous permettre de voire plus loin dans l'espace et ainsi d'avoir une meilleure perception de ce qui se passe dans le ciel.

Comète
 
Une comète est un petit corps céleste qui est toujours en mouvement.
Une comète est formée de glace et de poussières cosmique.
Une comète suit une trajectoire défininie par une orbite éliptique dite"grande" et elle possède un panache (une queue) qui se traine derrière elle sur des millions de km.
C'est une sorte de bolide cosmique, un peu comme un météore.
 
Nb.  de part leur longévité et axe extra-éliptique, les comètes renferment des éléments qui sont les témoins du temps sidéral...

 
Info comète :
 
X
X
X

 
Planète (s.s.)
 
> notre sphère proche de nous : le
s.s.

Dans tous les s.s. situés dans les galaxies, un Soleil est l'étoile principale.
Notre s.s. possède 8 ou 9 planètes reconnues qui tournent (grâce à la force d'attraction) autour d'une étoile (un soleil) selon un axe éliptique définit.
Dans notre s.s. il y a 4 planètes solides, les 4 premières depuis le soleil, puis il y a 4 autres planètes gazeuses.
 
L'ordre des planètes est le suivant :

0)  Soleil
 

1)  Mercure
2)  Venus
3)  Terre
4)  Mars
 
5)  Jupiter
6)  Saturne
7)  Uranus
8)  Neptune

Pluton
Eris

+ les ceintures d'astéroïdes (deux principales sont connues et étudiées, la 1ère se situe après la planète Mars et la seconde après la planète pluton, aux alentours du confins du s.s. conu)

+ des éléments & autres types d'énergies et de matières "sombres" qui sont encore fort méconnus et qui potentiellement pourraient se logés dans notre s.s.

 
Cosmic Origine
 

Axis U.
 
Le point de départ originel de l'Univers serait en réalité une pure big énergie qui serait dédié à l'instanton ?
le big bang apparaît être la soucre la plus viable pour définir le début de l'Univers.
 
L'éteincelle causale qui donna effet à l'émergence et par la suite à l'émancipation du dedans de l'univers est encore, en 2011, un "tout petit peu" au de-là de notre compréhension.
Il reste encore à reconnaitre et à donner nature sur des évennements fortuits et induits par des variables "exo".
 
L'infinitude de l'univers est une chose qui nous dépasse, tellement les possibilités d'interpréter les connaissances sont plurielles, mais nous tendons à l'explorations, à l'analyse et à l'étude depuis le début des temps de l'intelluigence humaine et ceci caractérise une soif innée de savoir comment ça se passe ailleurs !
 
L'infini et sa notion ; de ce que nous capton et perçevons, il y a encore un état de connaissance qui est très relatif.
L'Univers observable = cela constitue toute structure, toute matière existante qui soit visible
à l'oeil nu.
 
Avec les télescopes (l'image) et les radio-télescopques (le son) on décèle petit à petit le contenu et la nature de ce qui existe dans l'espace.
 
L'Univers est une infinie immensité faîte de vide (néant) sidéral et parfois.. rempli de milliards de galaxies,
de trous noirs, de matière sombre ou épanouie ainsi que d'énergie sombre.
Et de quoi d'autre encore ?
 

Dans la galaxie qui habrite notre s.s., notre s.s. se trouve à la périphérie de la voie lactée = notre galaxie qui contient à elle seule plus de 200 milliards d’étoiles avec de nombreuses sources de matière plus ou foins identifiables, telles les nébuleuses et les amas stellaires de différentes compositions.
 
Sa dimension est telle qu’à la vitesse de la lumière (300'000 km/s.) on mettrait quand même à peu près 100'000 ans pour la traverser !
La plus proche galaxie de la notre est celle d'Andromède qui se situe à 2,5 millions d'années lumière.

 
Dans la formation de l'Univers on constate un engendrement naturel une sorte de synthèse mettant
en symbiose les différents éléments présents en un savant équilibre..
   
Là haut
 

Dans le cosmos, nous savons (à 99,9%) que tout se passe entre la matière et l'énergie.
Ceci par l'expression de différentes étapes & interactions naturelles entre la matière et les forces
environnantes.
 
Le grand ordre cosmic commence à s'ordonner une présence de vie énergétique et son évolution
telle une architecture structurée se met en oeuvre.
Le résultat de la rencontre entre la matière et l'énergie => la création des corps célestes
(étoiles puis des planètes), puis sur la terre, la présence d'une autre symbiose,
celle de la vie biologique est apparue.
 
Et dire que tout ceci repose uniquement sur la présence d'une énergie qui tend vers une synergie
qui elle-même existe grâce à quelques constantes extrêmement précises..

Au tout tout début de l'Univers..  il y a entre 12 et 15 milliards d'années~

Au tout 1er instant, juste avant le déclic d'un déclenchemen de quelque chose ; toute matière est compressée en un seul point d'énergie qui est elle-même une super énergie.
L'éclatement du point de force originel qui donna essort et expression à la sub / pré matière.
 
La naissance du big-bang équivaut à la libération spontanée d'une "source" de matière qui à son tour libère une séquence et s'en suit une réacion en chaine via une "beta-prime-explosion" qui créa d'infinis types d'amas d'énergie latents dit "autre" ainsi que des particules errantes qui à la longue finissent par se structurer pour exister concrètement ; cette in terpretation ets issue des connaissances faites à ce jour en matière de lois & principes astrophysiques.
 
Les scientifiques émettent la très forte probabilité qu'il y a en réalité une plausible  expansion
de l'Univers, de manière infinie et plate, apriori !?
 
nb.  des théories divergent sur le fait que l'expansion de l'Univers peut ne pas être et au contraire,
l'Univers retournerai en réalité vers une contraction ?

 
LIENS COSMIC A1
 
> ici > de l'infiniment petit à l'infiniment grand, voyager ô-de-là des perceptions
> ici > données de base sur l'univers, tel qu'il existe
> ici > la naissance de l'univers et son évolution
> ici >
explore Titan (nansa) 
> ici >
détail sur la lune > Titan, un satellite naturel de la planète Saturne
> ici > évolution de l'Univers
i
L'Univers = espace, lumière, matière & énergie (indissociable)
 

Ce qui est à la fois passionnant et hésitant, c'est les différentes vues & concepts élaborés sur
l'existence de l'Univers tel que l'on a pu l'observer et l'étudier de l'antiquité jusqu'à nos jours.
Les plus puissantes théories qui décrivent le b.b. et autres phénomènes spatial se confondent en
certains points, mais la science n'a qu'une réalité, le réel et la recherche unanime vers ce qui a été, vers ce qui est et ce qui sera...

Nous pensons avoir compris (théories, calculs, données et analyses) qu'une super-force existe et règne
dans l'Univers => ce serait "la super-gravité"

Selon nos études, cette force était présente au tout début de l'univers (les astrophysiciens parlent alors de courbure de l’espace-temps.
 
Nous avons appris à étudier des phénomènes énergétiques incroyablement puissants qui existent
dans l'univers, comme par ex. les trous noirs qui sont une masse d'énergie hyper dense (lourd et petit)
qui se crée à la mort d'une étoile.
 
La force de gravité d'un trou-noir est énorme > le trou noir absorbe tout et il dévie même la lumière.
D'ailleurs c'est grâce à cette particularité que l'on peut les repérer et les observer dans l'univers.

  

 
Ci-dessous :
voici une petite sélection ds liens qui mènent vers des vidéos (fr.) (free) à télécharger
 
Quelques aventure spatiales & des voyages intersidéral.
Ce sont des documentaires qui proposent des infos, des données et des visions sur les facettes de l'Univers

 
 
SPACE VIDEO
 
Les Univers parallèles
Les trous noirs dans les galaxies
Les objets étrange dans l'Univers

Univers & Apocalypse cosmique
Univers et tempête dans le cosmos
La Terre, notre vaisseau spatial
Jupiter, la géante gazeuse
Terre où la fin d'une planète
Mars, la planète rouge
Le soleil, notre étoile de vie
Univers & Galaxies
Vie et mort d'une étoile

  
i-Explorer
 
La fin du soleil est-elle déjà programmée ?
Les scientifique pensent que oui et cela se passera dans environ  4,5 milliards d'années !
Il est une chose indéniable ; chaque étoile possède son propre régime et sa longévité est programmée apr des facteurs inéductables.
 
Notre civilisation interprète les flux, les données, le temps, la matière et l'espace selon des modèles, des calculations, des études scientifiques qui sont basées sur les systèmes de compréhension qui nous sont perceptible actuellement d'après notre système de visulisatiion & de compréhension des choses de l'Univers, mais il se pourrait que ça soit autrement ?
 
Les temps à venir nous donneront à connaître les perspectives réelles, affinées par les avancées des mesures de la compréhension intelligente sur ce genre de chose.
 
Quoi qu'il en soit, la Terre et ses habitants ont encore le temps de voir venir la fin du soleil.
Rien que dans 1'000ans nous pouvons imaginer que nous aurons su trouvé le moyen d'émigrer et de colonniser (en partie) la lune et éventuellement mars (via les début d'une solution viable du type ; la terra-formation).
 
Encore + loin
 
Nous serons capable, dans quelque 1000 à 1'500 ans, peut-être même avant... de comprendre un peu mieux (discernemenr raisonnable) de comment puiser et utiiser (sous diverses formules) l'énergie provenant des de la Terre et par la suire l'éneregie des astres stellaires qui sont à notre portée.
  

Alors nous devrons explorer une voie au-de-là du s-s, si tenté que l'humanité existe toujours dans 2'000 ans ?
Dans quelques centaines d'années déjà, nos moyens & technologies aurons considérablement progressé et ces derniers nous permettront vraissemblablement d'aller explorer notre galaxie et ainsi d'être capable de comprendre comment ça se passe, un peu mieux, là-haut !
 
Pour le moment, à notre échelle, l'espace est ouvert et nous pouvons raisonnablement penser que dans quelques années le tourisme spatial sera en pleine effervescence (vers l'an 2'050).
 
Le moteur de l'évolution vers la conquête de l'espace, prendra forme et force dès que nous aurons
trouvé une énergie qui soit capable de réellement être efficiente.
Le déplacement est une des clefs essentielles à notre évolution en matière d'exploration spatiale
habitée.

Speed time
 

Voyager à une vitesse hyper sonique, hyper-lumière, hyper luminique nous propose une vision du réel, vers une immersion qui en l'an 2000 nous semble encore quasi impossible à réaliser avant plusieurs décénies...
 
Si l'on se projète dans notre futur, à court et moyen terme (1000 à 1500ans) notre esprit est déjà capable d'imaginer les perspectives réalisables dans les progrès technologiques et la vitesse lumière est une sorte de symbole ; cela ne veut pas forcéement exprimer un déplacement à telle vitesse, mais peut-être aussi une autre distinction / notion / interprétation de la vitesse, du temps et du déplacement des corps (matière) ?
 
 
Info+ : deux concepts astro futuris
vitesse subluminique
vitesse lumière

 
Extrapolation
 
Les prévisions des astronomes nous emmènent vers les horizons de la physique quantique...
qui serait l'ultime science qui nous permettrait de dépasser la matière et d'aller au-delà.

Par exemple : avec la science quantique on approche des théories qui sont basée sur des notions réellement insaisisable mais qui popurrait toutefois exister en leur effet.
 
Du style : des trous de verre qui sont des phénomènes sidéral pré-supposés et qui nous emmenerait littéralement d'un bout à l'autre de l'univers, en un instant = un autre état de la matière ?
Ou bien encore la théorie de la "big space faille" qui serait une distorsion temporelle logée dans un partiel
de l'espace-temps...
 
Une faille temporelle permettrait si elle était "maîtrisée" de parcourir des distances incroyables par
l'entremise de points de saut (trou de verre).

La faille temporelle
 

- imaginons que nous soyons à bord d'un vaisseau spatial.
Sachant que la limite de la vitesse cosmique (physique) de déplacement dans l'espace est la vitesse
lumière (300'000 km/sec.), un vaisseau entrant dans une faille temporelle.
Résultat :
- le temps et l'espace sont modifiés tout autour et en le comprimant devant lui
  et en le dilatant derrière lui.
 
Le raisonnement scientifique sur ce possible phénomène physique est à l'étude...
Ceci est l'un des ultimes défis technologiques pour le futur des explorations cosmiques.

Une des clefs : l'anti-matière < > matière contrôlée et utilisée = agir sur les atomes de façon non encore définissable..
 
Anti-matière & matière
 

Lorsqu'elles se heurtent à très grande vitesse, comme par exemple dans un collisionneur, les particules d'atomes sont alors en plein chamboulement, c-à-d, que le résultat final à pour but de créer de l'énergie pure à un niveau microscopique (nano).
 
Ce champ d'étude nous donne de futures perspectives vers des application & nouvelles formes d'énergie pour alimenter la propulsion d'un vaisseau spatial, par exemple.
  

Ethymologie d'un mot => Cosmogonie > vient du grec Kronos = Univers et de Gonos = Génération

  
LIENS COSMIC A2
 
> ici > space-news
> ici > article "h2oo" les sondes spatiales
> ici > l'espace en 3d et en couleur + info en temps réel > Celestia
> ici > les missions en cours pour les sondes spatiales
> ici > les phénomènes célestes
> ici > gravitation : une déformation de l'espace et du temps au voisinage de toute masse
> ici > astronomie : science de l'observation des astres (origine, propriétés, évolution)
> ici > cosmologie : étude de la formation des corps célestes
> ici > la force nucléaire & la matière dans l'univers
> ici > la théorie unifiée = le Grâal en astronomie
 
LIENS COSMIC A3
 
1)  multi colors du sol de Mars
2)  le rai de la lumière de la Terre
3)  les extérieurs de l'Univers
4)  entrée d'1 sonde dans l'atmosphère martienne
5)  big globe terrestre relief & couleur
 
=>  clic ici => go to the 8ème parallèle, un endroit très trankil....
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 10:07
   
   

 

Voyage spatial & Cosmos
 

La taille de l'Univers est incommensurable !!!
 

L'Univers, selon les études scientifique en l'an 2010, serait légerement courbé et son existence seule pourrait être remise en cause = plusieurs Univers existerait dans le cosmos (cosmos = ce qui englobe tout ce qui est).
 
Cela signifie que nous ne pouvons en quantifié son contenu ni son étendue, nous pouvons à peine en imaginer le contour substantiel.


À l'heure actuelle, nous ne savons encore très bien comment ça se passe avec les limites et le concevalble de l'Univers ?
     
À notre échelle, l
a compréhension des distances dans l'univers est relative.
Tout comme bon nombre de phénomènes et particularités ayant été décelé dans l'Univers, nous tentons d'en expliquer le fonctionnement grâce aux observations, aux calculs et aux déductions.

 

Depuis toujours l'homme explore autour de lui ce qui se passe, il part à la recherche, à la quête de l'inconnu.
Cela est inscrit dans nos gènes : nous sommes des explorateurs né !
 

Un exemple très simple :
- observez un nouveau né humain qui a tout juste quelques mois de vie :
-  si vous le mettez sur le sol, il va tenter d'arpenter les alentours.
Un bébé se trouvant dans une pièce, si... il voit une porte entre-ouverte ou ouverte, alors imanquablement il se dirige vers elle et si derrière cette porte il voit un couloir, un chemin, une allée, une poursuite vers une ouverture, alors il l'empreinte car, c'est son instinct qui le lui dicte, l'humain explore, c'est plus fort que lui !

   

Anticipation

I maginons les futures explorations spatiales vers les confins du s.s. ?
Nous devrons alors étudier et maitrîser, entre autre :
- les différentes réactions possibles de l'organisme humain et d'y pallier aux effets "autres / inconnus"
- la relation temps-humain (gestion du temps dans l'espace sur de longue distance = cryogénisation)
- les moyens de se nourrir, de s'entretenir, de se porter bien, ect..
- les moyens de propulsion, de matériaux asser résistant au temps, de champs protecteurs,
  d'applications énergétiques renouvelables, économiques et non toxique, etc..
- les moyens de parcourir des distances incroyables (plusieurs millions de km)
- le moyen d'observer le devant de l'avancée immédiate a gde vitesse (l'hozizon des évennements)
- et quoi encore...?
- le moyen d'arriver à pallier et à
maîtriser les effets de l'espace sur un organisme vivant se déplacant et divers adaptations devront s'opérer pour le corps humain dans l'espace à long terme, c'est si-né-qua-non !
 
De trouver des systèmes pour arriver à résister aux effets des micro-particules, de l'apesanteur, des G,  ect... lors d'un voyage spatial est l'un des axes essentiels à l'apparition de nos futurs excursions stellaires.
 
Dans un voyages sidéral le temps devient relatif.
Il y a des dizaines, des centaines, des milliers d'années qui peuvent passer pendant la durée d'un trajet et la perception du temps réel qui s'écoule devien alors une appréciation via une échelle qui mesure.
I y a différentes optiques pour interpréter.
 
Par exemple, le corps peut soit être non conscient et conservé en état d'hibernation évoluée ou alors, être différencier via une projection virtuelles nano-connectée au cerveau, ce qui d'ailleurs est lié à la cryo et ses formules adapables concrètement sur un organisme vivant.
 
Un voyage spatial signifie de vivre en apesanteur et il nous faut donc s'adapter aux différentes réactions
physiques du corps humain
 
Une autre solution possible ?
- de créer une atmosphère artificielle contrôlée emttant en oeuvre une anti-apesanteur à l'intérieur de de l'astronef, ou la manifestation d'un champ magnétique proteceur généré par une source d'énergie "quantique" ou "plasmatique" ou "?".

Ou bien encore ?

- étudier + avant une formule de ralentissement des cellules "anti vieillissement" et ainsi de pouvoir interagir sur l'espérance de vie..
 

Info space santé > les conséquences physiques du corps humain dans un environnement d'apesanteur :
- les muscles deviennent faibles, ils se réduisent et ils s'affaiblissent
- le  coeur est aussi un muscle et il rétrécit avec l'effet de la non pesanteur
- le squelette se décalcifie et le système immunitaire montre des défaillances

Ci-dessus, sont énnoncés quelques uns des problèmes que nous avons repérés.
  
Bientôt nous allons créer de nouveaux systèmes bio+ (I.A. + R.V + nanotechnologies).
Les différentes perspectives de conceptions des systèmes futurs laissent entrevoir des avancées
significatives en matière de voyages spatial > c'est une destinée immuable pour l'humain > explore.

 
Imaginez que vous êtes sur une autre planète.
Vous êtes dans une combinaison du dernier cri, résistante aux rayons cosmiques et vous avez 3 minutes rien qu'à vous, tout la haut !?
 
Ci-dessus => Titan (1 des lunes de Jupiter) (image de la sonde Cassini-Huygens à 1 200km d'alt.)
 
Expéditions vers le s.s. & au de-là
 

En route vers les étoiles
 
La sonde "voyager" (expédiée en 1977) a déjà parcouru la distance de 14 milliards de km (2005)
depuis son départ de la terre.
À cette vitesse il lui faudrait 25 milliards d'années pour atteindre la plus proche des étoiles.
 
Les idées & conceptions pour les futurs moyens de propulsion ?
Du genre : l'énergie à propulsion ïonique ou à plasma ou à hydrogène ou encore à pile à combustible "propre".
La conquête de l'espace par l'homme dépend essentiellement de l'énergie et de son adaptabilité.
Tout d'abord il nous faudra inventer un moyen (astronef) de déplacement approprié ainsi qu'une source
d'énergie adéquate pour la propulsion à une vitesse suffisante si l'on désire dépasser le s.s. et ainsi de voyager
sur des distances incroyables...
 
Par exemple à une vitesse de 800'000 km/h (voile solaire), une sonde mettrait seulement
quelques dizaines d'années pour aller jusqu'à la prochaine étoile de notre galaxie.

 
Les voyages spatiaux sont intimements liés à l'accès vers les futures acquisions de savoir et de maîtrise des choses et des éléments (nanotechnologie, organisme, i.a., ...)
 
Les ressources majeures inscrites dans le cahier de l'aventure spatiale, sont par exemple :
 
- la Vitesse (mesures)
- le Temps (relativité)
- l'Espace (effets)
- la Matériaux utilisés
- les Distances (mesures)
- la Propulsion (mesures)
- l'Astronef & les Formes
- les Aliments & l'Eau
- le Stockage & la Fabrication
- les Types d'Energies
- les Alternatives (mesures)
 

 

Supra-technologies
 
Plan--tes-hublot-anim--.gifQueques chemins d'exploration futurs pour l'avancée des voyages spatiaux :

- concept d'un champ anti-gravitationnel
- concept d'un champ de force magnétique
- concept de la cryo & cybernétique (i.a.)
- télékinésie énergétique &
téléportation
- médecine intelligente (nano & Cie..)
- l'U. quantique
- l'anti matière

- l'énergie ïonique
 
- l'énergie à fusion n
ucléaire forte
- le contrôle des énergie et des fluides (= plasma)

- l'accès à la vitesse sub-luminique
- l'accès à la vitesse hyper sonique extrapolée

- l'analye + poussée de la distorsion temporelle, de l'hyper espace, des trou de verre, des multivers...

 

Tôt ou tard nous dépasserons la ceinture de Kuiper (hors du s.s.)
 
Un jour...
Nous aurons peut-être des éléments de réponse aux fameuses questions :
>>>>>  d'où venons nous, qui sommes nous et sommes nous seuls dans l'univers ?
  
Si les conditions à la vie sont apparues sur terre, selon des critères, des facteurs et des éléments
ordonés de sorte à créer une réaction en chaîne pour aboutir à la forme de vie intelligente qui écrit
ces mots..
 
L'éclosion d'une source créatrice de vie ?
L'on pense que cette action / interaction qui se produit grâce
à la symbiose des éléments naturels présents sur la terre, induits à la faveur d'un moment précis,
selon d'infinies variables, de coïncidences, d'alliances.
 
Nous savons qu'il existe une multitude (des milliards) d'autres galaxies dans lesquelles il y a des
planètes qui gravitent autour d'étoiles, tout comme notre soleil.
En connaissant cette variable on peut dès lors sérieusement envisager de penser à ceci :
- vu que les conditions sont apparemment les mêmes (selon les études scientific)  dans d'autres
systèmes solaires,  il se peut donc que la même symbiose de vie ou une autre pulsion de vie,
naisse ailleurs que sur la terre...
 
Je pense en toute objectivité, que nous ne pouvons qu'être optimiste face à cette perspectives
qu'est la recherche et l'étude d'autres formes de vie dans l'univers > l'exo-biologie !
Si on pense façon calcul et probabilités, alors les chances de découvrir des exo-mondes sont
incroyablement infinis...
 
Lunar expédition
 
La lune est un corps céleste formés par les "résidus" de la formation de la terre.
Précisément, certains corps célestes sont des satellites naturels.
Ils sont formés par les derniers morceaux d'amas de gaz primaires qui étaient prochent de la Terre
et qui n'ont pas été inclus dans la formation de cette dernière.

 
Attiré par la masse de la Terre (gravité), un gros astéroïde s'est donc formé pas très loin de la Terre
il et s'est mis en orbite et cette masse à formée au fil du temps un satellite naturel de la Terre ; la lune.


Les évennements & les interactions de la matière sont dirigé par l'attraction qui décrit les différentes
création / réalisations de la formation des corps célestes et de la formation de l'environnement ambiant.
Le résultat donné est l'existence d'une configuration céleste, muée par l'activité d'une étoile.
 
Bientôt, dans qq temps, l'être humain va peut-être aller coloniser (du moins tenté de le faire)
la Lune dans l'espoir d'y installer des bases lunaires, d'y puiser des ressources et aussi dans le but
d'établir différents programmes à court et moyen terme.
En 2009, la Nasa confirme son intention de mettre un projet à exécution, sur 10 ans, qui consiste a implanter les premières traces d'une activité humaine durable sur la lune.
 
2020 à été arrêté comme date butoire pour mettre au point un plan viable pour l'installation d'iinfra-structures sur la lune avec l'assurance de disposer de navettes adéquates, durables et fiables aptent aux nobreux voyages...
 
Peut-être cette date sera reportée, mais il apparait évident que nous allons réellement considéré les ressources lunaire dans les 20 à 40 années à venir.
 
Par exemple, d'avoir une installation luniare permettra de servir de reposoir, de tremplin pour aller plus loin dans l'espace et ainsi d'avoir une position solide ailleurs que sur la planète Terre.
 
D'autre part, les scientifiques ont déjà pu le démontrer, les ressources potentielle énergétique
de la Lune sont réelles et riches.
En effet, le sol lunaire est fait à 40% d'oxygène.
Par exemple, iy a la présence de la fameuse énergie "miracle"  :
hélium3

Lunatic émancipalistic...
 

La lune est entre les mains de l'homme et selon comment, ce n'est pas forcément de bonne augure.
La lune est déjà dans une situation de potentiel danger si d'aventure, en qq centaines d'années,
on forrait trop profond là haut et que cela dénature la Lune et la déstabilise via son intégrité spatiale
et physique.
Altérer la Lune comme on altère la Terre, on peut oser  ?
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 12:38
   
   
 
Bio life
 

La vie trouve toujours un chemin...
Sur la Terre, cela apparaît être le cas et qu'en est-il sur d'autres planètes ?
 
L'existence de la vie ailleurs que dans notre système solaire ne ressemble pas forcément
à l'idée que l'on pourrait s'en faire.
Peut-être est-ce à un autre niveau de forme, d'organisme non cellulaire, vers une dimension de l'existence qui nous échappe et cela en fait tout le charme.
 
Depuis fort longtemps, les espèces organiques intelligentes (humanos) évoquent l'apparition de créatures autres qui viennent d'ailleurs...
Dans la littérature, les légendes, les balivernes ésotériques, les croyances, les films & bd de science fiction, les civilisations ont imaginés et conceptualisé des choses et des effets qui sortent du domaine rationnel (hors du réel).
Et... après tout, est-ce possible d'extrapoler vers une imagination exo xxxl ?
 
"ET"
De tout temps les etras-terrestres se sont vu affublés d'un florilège de symboles imaginés pour représenter une présence de vie extra-terrestre qui serait supérieure au.
   
La confusion la plus courante des hommes tente à donner une image concrète de ce qui existe.
Tout ce qui touche à une manifestation visuelle inconnue, comme par ex. les photométéores, laisse les esprit dubitatifs, mais nous oublions d'oser penser plus loin que notre horizon immédiat.
L'homme peut également, sans le vouloir, provoquer des intéractions avec les phénomènes naturels,
par ses technologies et les conséquences engendrées.
 
Les soucoupes volantes et autres objets volants non identifiés ufo ou ovni, pour le 99% ont pour origine des causes naturelles.
Le petit 1 % qui reste devient alors une variable vers l'inconnu et nous sommes capable d'en capter la possibilité, par essence, nous sommes maléables envers ce qui se présente à nous et qui ne repose sur rien de connu à ce jour.
 
Notre imagination nous donne accès à toute sorte de créations et l'envergure des possibles est sans limite.
L'anticipation est un formidable outil, grâce à elle on dépasse allègrement les frontières du réel,
là où l'irréel devient impalpable mais quantifiable, en fonction des aspects et des mesures.
 
Anticiper et extrapoler est naturel pour l'esprit de l'homme, c'est en lui.
Les limites de la compréhension s'entrechoquent dans notre esprit lorsque l'on commence à
s'intéresser à l'astro-physique, à la bio-astronomie et à la métaphysique.
 
Par exemple l'accès à des mondes imaginaires, alternatifs, parallèles est déjà possible graçe à la
réalité virtuelle qui nous donne un avant goût des futures technologies...
L'interactivité de l'I. A. va gagner du terrain dans un avenir à moyen et long terme.
Les atouts nous pouvons déjà les envisager, via divers modes d'applications & de possibles systèmes.
Les technologies n'ont pas réellement de limites, si ce n'est celles que l'on pourrait se fixer.
Le temps qu'il nous faudra pour en en avoir une perception lucide, via des concept évolués et viables est indéterminé.
 
De notre probable devenir nous en avons déjà proposé une multitude de scénarios.
Après tout, nous ne sommes peut-être pas si éloigné que cela de la vérité des pluriels en ce qui concerne les "pré" visions du futur, en attendant retournons sur Saturne, quelques instants...
  
>
les futurs de l'Univers
  Saturne-extra-top-view.jpg
  
Life & Exo space
 

Au niveau de la vie organique > serait-il possible que l'être humain soit la seule forme de vie intelligente qui existe dans l'Univers ?
Cela parrait biern mince comme projection, car la logique du cosmos nous donne à penser que la plausibilité de la présence de vie ailleurs est relative, mais bel et bien envisageable, concrètement parlant !
 
Si l'existence éventuelle d'une forme de vie dans l'univers à toujours passionné le grand public,
les scientifiques et les scénaristes ne sont pas en reste.

 

Des physiciens, biologistes, chimistes, cosmologistes, astronomes cherchent à répondre à des
intérrogations basiques :

- existe-t-il une quelconque preuve scientifique de l'existence d'autres formes de vie ?
- et d'ailleurs, qu'est-ce que la vie  ? 
- de la vie ailleurs.., nous pouvons à peine en imaginer le 0,1 % ?
- et si nous devions donner une définition de la vie, qu'elle serait-elle ?
- quels signes les scientifiques recherchent-ils dans l'Univers ?
- qu'elle pourrait être notre réaction si de réelles preuves étaient connues ?
- une origine universelle de la vie existe t-elle ?
- la vie est-elle due au hasard ou bien est-ce une origine physique, un processus naturel ?

 
Beaucoup d'encre a coulée sur ce thème exceptionnel qu'est : l'origine de la vie...

La vie comme nous la connaissons est un principe, un esprit, un état,
une symbiose, une réaction, une évolution de ce qui est.
Mais pourions nous en avoir encore une autre perception, extra-poly-formal ?
 
Le princiep de vie est-il apparu aussi dans d'autres systèmes planétaires sous une autre forme ?
Au niveau de l'assemblage des molécules dans la chaîne de l'adn, les chromosommes définissent l'état de la forme de vie (génétique) et donc le nombre et la composition sont soit une régression, soit une évolution.
  
Axis ; la naissance de la vie sur terre est envisagée via une "soupe primitive" où se côtoient les molécules
essentielles à la création et à la formation de la genèse du vivant (son principe, son essence).
Un processus d'évolution spontanée, né à la faveur de conditions et d'éléments propices.
S'ordonne alors la mise en place de protoplasmes (substance/matière qui constitue toute cellule)
et  ils  s'organisèrent en cellules et ainsi de suite dans la chaîne de l'évolution des espèces.
 
La réunion d'éléments primaires et essentiels :
-  attirance, alliance, symbiose, ordonnance, interaction, réaction, création, accomplissement d'un cursus.
Ce dernier est lui-même engendré par une prime énergie.
 
 

On extrapole à tout va via des questions fondamentales qui persistent au fil des siècles, comme par exemple :
- la causalité, celle du hasard ou la nécessité à la création d'un ou du principe de vie.

En ceci, si nous voyons là une relation propre et/ou mystique et c'est alors une vue et une interpretation personnelle qui vient à l'esprit pour ainsi arriver peut-être à dépasser ce que l'on perçoit.
 
Avec l'aide des sciences nous pouvons vérifier l'existence de certaines choses et de cette façon nous
pouvons être quasiment certain du déroulement de certains faits concernant l'évolution
et la progression de la vie sur la terre.

 
L'humanité évolue sans cesse, elle ne régresse pas, jamais.
Partant de ce principe relatif mais non moins structurel, nous avons bon espoir que même si il y avait de graves atteintes à l'intégrité de la vie sur la Terre du à diverses causes, je pense que nous aurions la possibilité que l'espèce humaine soit capable de savoir comment survivre.
Ce qui veut dire que nous sommes lié à une intime force simple, celle de la matrice de la motricité de l'éan de l'iintelligence.

Barre-cligno-bit-s.gif
LIENS SPATIAL
 
> ici > l'hyper-espace & cie
> ici > la propulsion ultime (prémisses des futurs concepts de la Nasa & cie)
> ici > twin-galaxie : jeu de rôle (modes de déplacement + énergies) vers futuris extrapolis
> ici > la vitesse subluminique
> ici > de ce côté : délires utopiques (pas si fous que cela..)
> ici > faire un tour dans l'astrodrome
> ici > infos sur l'exo & bio astronomie
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 22:03
  
BB Observation
 
Le bb représente la prime présence innitiatrice à la création du tout début du cosmos évolutif.
 
Au dépard, le bb (principe physique & énergétique causal de ce qui est) était une minuscule boule de feu
cosmique plus petite qu'un atome.
Le big-bang est une la théorie qui serait à l'origine de l'univers et elle est admise comme étant
la plus plausible par le millieu scientifique (en l'état de nos connaissances).

>
échelle de l'évolution de l'Univers
> le big-bang en détail

 
Jusqu'aux origines de l'Univers, le big-bang exprime une ou plusieurs théories.
Toutefois, l'on est encore un peut dans le flou en ce qui concerne l'instant T qui est quasi hors d'atteinte
de nos connaissances actuelles.

Nos technologies d'investigations via l'exploration de l'Univers, deviendront performantes,
lorsque nous pourrons capter des images, des ondes, des données, émisent depuis une sonde
située au-de-là de notre s-s et surtout d'en interpréter le sens avec une compréhention que nous subodorons mais que nous ne possédons pas encore...
 
La création de l'Univers = la grande question ?
Est-ce un processus naturel ou bien alors est ce le pur fruit du hasard qui lui-même n'existe pas en tant que tel mais qui pourrait toutefois se concevoir sous la forme d'une imbrication non induite et libre ?
Le hasard = est-ce un processus naturel qui pourrait se reproduire à l'infini ?
Cette réflexion engendre alors de nombreuses questions : un paradoxe ?
 
Diverses études et observations scientifiques suggèrent que l'univers serait âgé de : 13,7 milliards d'années.
Et que c'est environ 300'000 ans après sa "naissance" que la lumière a pu y circuler librement.
Ainsi l'objet le plus lointain, théoriquement observable, a émit sa lumière aux premiers instants de l'univers.
Cette hypothèse définit ce que l'on nomme "l'horizon visible" de l'univers.
  
Le cosmos c'est tout ce qui existe (le sidéral) et qui englobe l'Univers qui pourrait exister au-de-là
de ce qui est observable.
 
Réflexion : tout comme dans une bulle, notre Univers observable (confins = à 15 milliards d'a-lumière)
n'est peut-être qu'une minuscule parcelle d'un immense cosmos caché et prêt à être découvert.
Ceci passionne les scientifiques et on les comprends aisément !

Les découvertes les plus récentes sur les particules élémentaires et leurs propriétés ont permis de se faire une idée de comment était l'Univers à ses origines et ainsi de remonter le temps jusqu’à atteindre presque le point zéro..

 
La formation de l'Univers
 
Il faut s’imaginer l’Univers à ses premiers instants..
La densité y est incroyable : 4 milliards de fois celle de l'eau !
La température atteint des centaines de milliards de degrés celcius, peut-être même, à l’instant zéro,
une température infinie...
 
A ce niveau de chaleur extrême, des noyaux atomiques font leurs apparitions :

L’hydrogène est en majeure partie l'élément principal (1 proton + 1 neutron), puis il y a l’hélium (2 protons + 2 neutrons).
Il s’agit de la => 
nucléosynthèse primordiale
  
En ces instables instants le cosmos  est constitué essentiellement de noyaux atomiques,
répartis comme suit :

=> hydrogène (73%) et hélium (27%), mais aussi de particules libres,
notamment des photons,
des électrons et des neutrinos.

  

L'univers est un immense amas de gaz & de matière primaire.
En son origine, il existe un fluide homogène représenté sous une forme gazeuse qui va
progressivement être soumis aux forces gravitationnelles.
En quelques centaines de millions d’années, ces nuages de gaz vont s’attirer et se condenser,
en formant peu à peu les étoiles, les planètes et autres corps, puis les galaxies.
 
Création des corps célèstes
 
A l'origine de toute matière dans l'Univers, il y a les atomes et l'énergie (ou vice et versa).
A l'origine de toute existence des corps céleste dans l'Univer, il y a la gravitation.

Au commencement de la création de la matière dans l'Univers il n'existait que des atomes simples
formés de molécules qui sont faîtent essentiellement :
- d'hydrogène, d'hélium, mais aussi en plus faible quantité, lithium, béryllium et bore.
   

A partir de cette matière primordiale, les premières étoiles se forment et elles sont essentiellement
constituées d'hydrogène.

Grâce à la fusion nucléaire la plupart des atomes lourds (jusqu'au fer), sont alors créés au sein
d'une étoile.
nb.  Les atomes plus lourds que le fer seraient créés lors de big explosion d'étoiles,
ce sont les : supernovae.

  

Au début de leur vie les planètes (solides) sont extrêmement chaudes, presque incandescentes
et donc liquides.
Cela est dû au frottement avec les poussières du nuage cosmique et aux matériaux radioactifs
qui font partie de leurs substances.

Peu à peu la surface commence à se refroidir en se solidifiant.
  
Et c’est ainsi que la Terre et tous les corps célestes dans 'Univers ont émergés
à partir des nuages de gaz primaires composés de poussières cosmiques.
À partir de ces gaz il s'est formé deux sortes de planètes :
 
1) les planètes telluriques = de la matière solide
2) les planètes gazeuses (jovienne) = ces planètes sont formées uniquement de gaz et qui n'ont donc
pas de croute ni de surface solide (comme par exemple, la géante gazeuse Jupiter)
 

> ici > image sat d'une des faces du soleil (visage h.) > ici

> ici > informations en détails + en images sur les planètes et leurs consistances > ici

Exo cosmos
 
Au-de-là de l'Univers il y a l'infini du cosmos

Notre galaxie (Galaxie, voie lactée ou milky way) fait partie d'un ensemble de galaxies
nommé : amas local.

Il convient de faire la différence entre l'Univers observable et le cosmos
qui contient tout ce qui existe (le visible)
.
 

Dans l'Univers il existe des milliards et des milliards de galaxies composées de
trillions et de trillions d'étoiles.

Vers les confins de l'Univers, à son état embryonnaire, nos observations se heurtent à un voile de
radiations et l'univers connu s'arrête là.

 
La lumière qui provient des tréfonds de l'Univers est en réalité une micro-onde et c'est ce que l'on
appelle le fond diffus cosmique =>  cosmogonique
(du temps de la jeunesse de l'Univers, soit environ entre 300'000 et 500'000 ans après le big-bang).

Les recherches dans ce domaine pourraient nous apporter des connaissances sur l'origine,
la forme et la structure de l'Univers.

Ainsi on en apprendrais un peu plus sur le processus de formation des galaxies.
 
Graçe à un interféromètre, qui est un système d'appareillage pour l'exploration de l'Univers.
Le "VSA" > à Ténérife aux Canaries > avec ce système nous pouvons étudier les micros ondes du
f.d.c.

Plus on regarde loin dans l'espace et plus on remonte dans le temps.
La limite de ce que l'on voit, tel la ligne d'horizon n'est pas la limite de ce qui existe.
 
L'immensité du cosmos : qu'elle serait la masse cosmique totale existante ?
L'Univers connu représente 1/3 de la matière visible tandis que les deux autres tiers de l'Univers
nous sont invisibles.
 

Selon les observations des astronomes :
Dans l'Univers il existe de l'énergie sombre qui est une super force anti-gravitationnelle.
En marge de l'énergie sombre, il existe également de la matière noire qui remplit une grande partie
de l'Univers...
Ce concept reste en l'état relatif et doit encore être relié à des réalité viables & avérées en tant que qu'existence réelle.
 
Toujours selon les observations scientifiques, on pense que l'Univers serait "plat" et en
perpétuelle expansion : il s'étendrait à l'infini (selon diverses théories).

Les scientifiques ont aussi émit l'idée que dans ce que nous pouvons observer de l'Univers
il se pourrait qu'il y est la présence de galaxies fantômes du fait d'illusions d'optiques (des observations).
 
nb.  la matière existantes = les atomes que nous connaissons, ne représentent que 5% de l'Univers
connu !!!
Alors... de quoi pourrait être fait les 95 % restant ?
 

L'Univers visible et l'Univers invisible : seraient deux aspects plausibles du côté "obscure" dans l'espace.
Le futur nous engage à toujours mieux connaître l'extérieur et le dedans des choses.
Gageons que nous aurons, en temps voulu, su découvrir certaines voies dont les applications et les
variables nous sont encore totalement insisaissables, mais qui seront bénéfiques à l'avancées de nos civilisations et de la cmpréhension générale de l'Univers.
 
Trou noir
 
La gravitation est une force qui courbe l'espace.
Selon A. Einstein la gravitation régit la forme et la structure de l'Univers.
Einstein et bien d'autres astro scientifiques se sont penché sur le mystère des trous noirs dans
l'Univers.

 
Un trou noir représent une évolution un peu hors de notre portée.
Un principe donnant sur un concept différent "the black hall" défiant toute les lois de la physique,
telles que nous les connaissons.
La matière et l'énergie sont autres via cet état.

À l'échelle cosmique, l'exemple le plus extrême de la distorsion de l'espace par la gravitation
serait =>  the black hole

La lumière et le trou noir => un trou noir n'émet pas de lumière et il ne la réfléchie pas,
que ce soit dit une bonne fois pour toute !
 

Son action consiste uniquement à éventuellement absorber toute matière qui passerait proche
de son rayon d'attraction gravitationnelle et alors il "avale" tout même la lumière et rien n'en ressort.
 
A proximité d'un trou noir l'espace est fortement courbé par son incroyable force d'attraction.
Pour en savoir plus sur les trous noirs sans crainte de vous faire absorber >> via  wikipédia
Et de ce côté > les trous noirs en détails
=> ici  et  ici
 
nb.  d
ans les sphères scientifiques on pense (selon les observations) qu'au coeur de chaque galaxie,
       il y aurait un énorme trou noir.
 
LIENS : COSMOS +
 
> ici > vidéo (q-t) sur le 2DF > carte de l'univers en 3D (avec plus de 100'000 galaxies)
> ici > diverses informations sur l'univers de façons interactivites
> ici > le 2df = le fameux système de visions 3d de l'univers
> ici > infos cosmos + cartographie
> ici > les images 3d de l'univers (1)
> ici > site interactif sur l'univers (+ images + vidéos)
> ici > site d'infos sur l'univers (composition et nature)






Barre-cligno-bit-s.gif La suite des articles du blog H2oo : La vie - Le monde - Les sciences - Astronomie
   

 

 
 

 
 

Blog Alliance Evolutis 3.0 >>> Contact

  • : Alliance Evolutis 3.0
  • Alliance Evolutis 3.0
  • : Espace virtuel free by expression all about world infos - no tabou - no limit of explorations
  • Contact

Blog Alliance Evolutis 3.0 >>> Auteur Du Blog

  • ibios
  • ibios : auteur de ce blog à 100%
  • ibios : auteur de ce blog à 100%

ZIC & RADIO

  

   

   

  R A D I O S

  Radio musicMe
  > 
Radio (info) R.com
  Radio Zap.ch
  >  Radio.fr (zap.radios)
  >
  Radio zap.jazz
  >  Radio world (Tun3r)

Rechercher (Sur Ce Blog)

WEB UTIL's

Zap-Utils.png        

FLASH EARTH + G-MAP'S  + G-SKY

            

>  WEB-TV SCIENCES & DOCU

  

>  INFLUENCEURS.NET

                    

>  MAJAMBA.ME

            

>  PALETTE DES COULEURS

               

>  CORRECTEUR OTHOGRAPHIQUE

            

>  LE JOURNAL DU BLOG

                  

>  PROXY WORLD LIST

            

>  INFO SANTÉ & ALIMENTS

                   

>  NOTRE PLANETE INFO

                

>  PLANETE ATTITUDE

                 

>  ENCYCLOPEDIE DES ALIMENTS

            

>  MOZILLA "FIREFOX & Cie"

             

PAINT.NET  /  SÉCU & PC INFO+

          

>  Y-MAGINERE NEW WEBZINE

                            

>  ACCÈS INTERNET (INFO+)

                  

>  BIT & BYTE ?

            

>  LE POIDS D'UNE PAGE INTERNET ?

               

>  DROIT & PROTECTION DONNEES

 

BLOG H2oo > INFO+

Walker of life

     

 

 

     

h2ooLE BLOG H2oo
  
Titre du blog
Alliance Evolutis 3.0
Url du blog
h2oo.over-blog.org
        


Exotic life - Free expressifs - Nature - Cheval - Chat - Ecologia - Sciences - Photo - Art - Océan - Dessin's & Art - Psy - Philo - Voyage - Astro - Ciné  - Zic - Lien - Zap - Découvertes...
 


- Espace libre : no tabou & no pub
- L'esprit du blog : coloré & hétéroclite
- Les Articles : infos, repérages & explorations
- Les Extra : découvertes, bonus, gadgets

                

BLOG H2oo : VISUEL > PAGES AFFICHÉES
 
-   pour diminuer ou agrandir la taille de la page affichée à l'écran ; touches clavier
    =>  ctrl + molette    
ou     ctrl & shift & +
 
-   Blog optimisé pour écran 16/9" 
FF

 

BLOG H2oo : 3 PAGES BONUS +
 
Accès interface codée : ?
Album images perso "colors & face"
Liste des raccourcis : clavier pc

 


WHAT NEW'S
I N F O   B L O G   H2oo

                                  
   > > > > > > > > >     2017
   
Barre-cligno-bit-s.gif

 

Ecrire-un-comm.pngMain-D-jpg

Photos Box Of Jml

METEO WORLD

 

INFO METEO
                 
W-C  M-L W-C M-M ECLAIRS
CH & L+L METEO 1
METEO 2
METEO ici METEO D PHENOM
   

BOX À LIENS